Un esprit sain dans un corps sain

  À l'heure où les apparences priment sur le fond, le fait d'accorder de l'importance au maintien de  notre santé corporelle (ce qui, en soit est déjà une bonne chose), ne suffit pourtant pas à entretenir suffisamment correctement notre capitale santé.

Sinon, pourquoi des personnes ayant une hygiène corporelle irréprochable (pas de consommation d'alcool, de tabac, pratiquant une activité sportive quotidienne, mangeant varié, équilibré, de saison et de terroir, essentiellement du végétal...) développeraient un jour un cancer ?

En somme, le fait d’avoir un corps sain n'est pas un gage de santé pour l’esprit. Mais si l'équation est inversée, elle redevient exacte !

 

En effet, mes expériences professionnelles et personnelles m'ont permise de comprendre et de constater que nos états émotionnels, psychologiques, mentaux et même spirituels influençaient notre corps. 

 C'est pourquoi je pense qu'un travail vers sa guérison se doit d'être holistique (tenant compte des autres plans composant l'individu dans son entiereté :les plans physique, émotionnel, mental et spirituel)  afin de traiter la racine des maux et non leurs symptômes ou conséquences uniquement. 


Aujourd'hui, la société nous pousse vers toujours plus de rendement, de consommation et ce, même dans le domaine de la santé (...!), il est important que chacun/e d'entre nous prenne conscience que nous sommes responsable de notre précieux corps humain. Ainsi que de la façon dont nous entretenons cette merveilleuse "machine".

Comment nous nourrissons-nous ? (d'un point de vue alimentaire, mais pas seulement). Que regardons nous ? La télévision ? Quelles émissions? Les infos, des documentaires? Portant sur quels sujets ? Nos légumes dans le jardin (si nous jardinons et avons un jardin), une fleur? Un paysage magnifique...? Autre ?

Nous hydratons-nous suffisamment ? Bougeons-nous assez, ou pas ? Quelle est notre hygiène (corporelle et émotionnelle) ?

Notre état de santé n'est que la résultante de notre façon de gérer notre "corps-temple".

 

Notre corps peut-être un ami précieux, si nous prenons le temps de "l'entendre". Et pour l'entendre, il est nécessaire de commencer par "l'écouter". Car il nous "parle" à longueur de temps via nos sensations physiques. 

 

Mais l'unité centrale qu'est notre cerveau et qui reçoit et traite ces informations, ne peux pas analyser tout ce flot d'informations qui nous arrive en permanence. Afin de lui permettre de traiter ces données, il est nécessaire de faire diminuer ce flot en se focalisant sur une seule chose, en s'octroyant un temps de pause (en utilisant quelques respirations profondes, par exemple, à chacun /e de trouver son truc).

Et c'est dans ce genre de moment d'accalmie que je peux "écouter" dans un premier temps, pour ensuite pouvoir "entendre".

 

Le but de chaque être humain étant d'être HEUREUX, ces informations peuvent nous être d'une aide bénéfique afin de nous permettre de maintenir le cap de notre "barque"en direction de notre BONHEUR, sur ce chemin de vie que nous avons choisi pour cette incarnation.

 

La santé du corps et de l'esprit sont interdépendantes et aussi importantes l'une que l'autre.

 

Prenez-soin de vous (dans votre globalité) ; et qui est mieux placé que vous pour savoir ce qui est bon pour vous ?!

 

Je conclurai avec un proverbe Tibétain :

 

 

"Le secret pour bien vivre et longtemps est :

- mangez la moitié ,

- marchez le double,

                 - riez le triple,

   - et aimez sans mesure"

Amandine Germain