LES LEVÉES DE TENSIONS

L’excès de tension des tissus musculaire, cutané et aponévrotique se traduit par une augmentation de la raideur de ces tissus et par la diminution de leur  extensibilité.

 

L’augmentation de la tension des tissus musculaire, cutané et aponévrotique autour d’une articulation entraîne une diminution de la mobilité articulaire et une augmentation des contraintes subies par l’articulation. Celles-ci sont préjudiciables au fonctionnement de l’articulation et favorisent à terme l’apparition de douleurs et de gêne fonctionnelle.

 

Cette technique à pour but d'obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement. Je couple cette méthode à demobilisations articulaires douces.

TECHNIQUE

Le traitement des tensions équivaut à un "contracté-relâché"en 3 temps.

Le relâchement musculaire est obtenu en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement. 

Ceci implique une mise en tension préalable du muscle à étirer.

 

Il n’y a pas de contre-indications majeures, on peut les pratiquer sans limite d'âge et sans douleur.

BIENFAITS

Cette technique permet :

 

- de diminuer toutes les tensions musculaires quelqu’en soit leur origine.

- d’obtenir un gain d’amplitude,

- de diminuer les contraintes sur l’articulation,

- de lutter contre une attitude vicieuse ou posturale de défense.

 

Les lombalgies, cervicalgies sont le terrain privilégié de cette méthode. 

 

Après une séance,

Il est possible d'éprouver fatigue, courbatures et frilosité pendant 12 à 48 h suivant la séance (période variable en fonction de chacun), conséquences de la ré-harmonisation du corps suite au traitement.